Dans les familles avec au moins un enfant en bas âge, la question de l’animal de compagnie se soulève à un moment ou à un autre, tôt ou tard. Chien, chat, lapin, hamster, il y a fort à parier que le choix revient au(à) (la) petit(e) dernier(e), car considérant un animal trop mignon, il ou elle voudrait aussi s’en occuper, comme le font ses parents avec lui(elle).

Les animaux de compagnie englobent diverses espèces, comme cités plus haut, les chats, les chiens ou les hamsters sont les plus communs adoptés dans une famille. Cependant, il est possible d’avoir chez soi des gerbilles, des cobayes et même de rats. Ces animaux présentent des similitudes, et sont plus faciles à soigner que certains autres animaux de compagnie, et forment un groupe diversifié de différents petits animaux qui peuvent s’intégrer dans différents ménages.

Dispositions à prendre avant de choisir un animal

Avoir un animal de compagnie à la maison n’est pas forcément de tout repos, en effet, ces derniers nécessitent une demande d’attention quotidienne et ont forcément un prix. Afin de connaitre dans quoi vous vous lancez, voici les bonnes questions à se poser, en fonction de l’animal que vous pensiez choisir :

  • Quelle peut être son espérance de vie ?
  • Combien de temps a-t ’on à lui consacrer ?
  • Le budget est-il suffisant ? (frais de santé, vétérinaire, nourriture etc…)
  • Comment s’en occuper lors des périodes de vacances ou d’absence prolongée ?
  • Tous les membres de la famille sont-ils prêts à l’accueillir ?
  • Personne n’y est allergique ?

Si l’enfant vous donne sa parole de s’en occuper, sachez que les promesses d’un enfant ne durent qu’un temps, et la responsabilité de s’occuper de l’animal revient le plus souvent aux parents, ainsi que les charges les plus contraignantes telles que la sortie, le nettoyage, et la nourriture.

Une personnalité à choisir

Chaque animal possède déjà une personnalité déjà quasiment toute définie, qu’il serait utile de savoir :

Le chat, le plus présent dans les foyers, s’entend parfaitement avec les enfants, peut s’amuser et se laisse caresser. Son entretien est toutefois contraignant, et son humeur changeante, il arrive qu’il ne veut pas jouer, ou se faire caresser si ce dernier n’en a tout simplement pas envie.

Le chien est l’animal de prédilection, car il peut partager votre vie, et sa mémoire est durablement imprégné par sa compagnie. Mais en contrepartie peut s’avérer être une vraie contrainte lorsqu’il faut s’en occuper : le faire sortir souvent, plus le chien est gros, plus il a besoin d’espace etc…

Le hamster, la souris, le furet et le rat font partis des nouveaux animaux de compagnie. Bien que le dernier cité inspire une certaine répugnance aux adultes, c’est toutefois un animal très agréable, remarquablement intelligent et affectueux, bien que fragile. Ces derniers une fois apprivoisés aiment passer du temps avec leur propriétaire et peuvent faire preuve de relations humaines remarquables.

En résumé, le choix d’un animal de compagnie doit être réfléchi et nécessite de prendre des dispositions avant d’en accueillir dans son foyer.